Analyse concurrentielle

Pas de bonne stratégie sans étude concurrentielle

Je vous conseille vivement de lire ce livre. Si vous n’avez pas assez d’argent, cliquer sur l’image pour lire le résumé du livre.

Analyse concurrentielle marketing

Faire une analyse concurrentielle vous aidera à mieux vous positionner face à vos concurrents. Il faut vous mettre à l’idée que, dès lors que vous montez votre entreprise, vous déclarez la guerre à toutes les entreprises qui exercent la même activité que vous. Comment faire alors ?
Indiquez le niveau de concurrence dans votre secteur d’activité (faible, moyen, fort) ainsi qu’une estimation du nombre de concurrents. Ensuite, décrire les différents types de concurrences auxquels votre entreprise doit faire face (au niveau du produit/service, au niveau de la stratégie d’entreprise/marketing, une concurrence basée sur des attributs spécifiques tels que le prix, la qualité, les caractéristiques du produit, etc.). Vous pouvez aussi lister les points faibles de vos concurrents afin de voir comment vous vous y adaptez.

Acteurs majeurs

Dans votre étude concurrentielle, vous pouvez catégoriser vos concurrents (concurrents directs, concurrents indirects, substituts de produit, entrants potentiels, produits liés). Il peut arriver aussi que vous soyez amené à identifier les concurrents les plus importants et les concurrents les moins importants et classez-les suivant le type de source et/ou suivant leur degré de menace qu’ils représentent. Enfin, Identifiez les stratégies et/ou conditions du marché qui ont permis aux concurrents d’atteindre de bons résultats et, si possible, ce qui les a fait échouer.

Les facteurs-clés par rapport à votre compagnie

Évaluez la performance des activités marketing de vos concurrents et mesurez l’intensité et le type de menace qu’ils constituent. Ensuite, bien connaitre leurs principales stratégies, leurs dernières initiatives ainsi que leurs tactiques d’attaque (dirigées contre votre compagnie). Pour le faire, vous devez analysez brièvement les Produits/services qu’ils offrent (caractéristiques, particularités, avantages). Ensuite, la taille (en termes de vente, de part de marché, infrastructure et clientèle de base), les forces et faiblesses. Enfin, la caractéristique de la marque (fidélité de la clientèle, image de marque, notoriété de la marque).